Invitation Finance innovation

Quelle est la situation du marché chinois ?

Le marché fintech chinois est le plus dynamique du monde : en 2016, 4 sur 5 des 1ères licornes globales sont les chinois dont N° 1 Ant Financial1, les investissements chinois dans ce secteur ont atteint 10 milliards US$ en même année, et pour la première fois, l’empire du Milieu a dépassé de très loin les Etats-Unis (9,2 milliards US$) et l’Europe (2,4 milliards US$).

Carte à jouer pour les Fintech françaises

Les acteurs français ont leur carte à jouer dans le marché professionnel (B2B) chinois. Les réussites de plusieurs sociétés françaises, dans le conseil et les analyses techniques des marchés financiers ou l’administration et l’optimisation de portefeuilles des gestionnaires d’actifs, sont très encourageantes.
Les acteurs français peuvent proposer aux institutions tutelles chinoises des conseils et des services pour leurs processus standards et leurs systèmes de conformité (RegTech).
La France a une très bonne réputation au niveau de la sécurité des systèmes d’information bancaires qui figurent parmi les meilleures pour le stress tests bancaires.
Les français sont aussi connus en Chine par leurs capacités en mathématique, technologie, créativité et efficacité, des offres sur la recherche et les produits/services avancées ou spécialisées sont un créneau plausible.
Le marché chinois a besoin de professionnels financiers de haut niveau, les Fintech françaises peuvent se positionner de façon à combler un manque sur ce marché en proposant des solutions robotiques de substitution, des formations labellisées de haut standing, ou encore des conseils de spécialiste, etc.

Offre

La Learning Expedition est organisée autour de 4 grands services :
Visites personnalisées : une journée entière pour visiter différentes entreprises locales : de très grands agrégateurs des solutions fintech (comme Ping An ou Ant Financial) à vos pairs chinois installés dans l’incubateur/l’accélérateur de Lujiazui Financial City, et encore une ou deux fintech françaises déjà installées à Shanghai ;
Séminaires thématiques : nous organisons de différents séminaires-ateliers thématiques (InsurTech, Cyber sécurité, Blockchain, RoboAdvisor, Gestion d’actifs…) avec la présence des experts sino-français techniques ou business du domaine pour les échanges. Le choix définitif des termes à traiter dépendra de la situation de l’inscription ;
Roadshow et rendez-vous B2B : chaque entreprise participante fera la présentation de son projet devant une audience ciblée, et notre partenaire chinois l’aide à trouver, sur la base des besoins préalablement exprimés, des candidats locaux pertinents pour ses rendez-vous B2B ;
Networking : un cocktail dinatoire et des déjeuners d’affaires seront également organisés.
Le détail du programme sera vous communiqué ultérieurement.
Une réunion d’information aura lieu très prochainement au sujet de cette expédition.

Contact : Cyril Armange, Directeur des Partenariats et de la Communication, FINANCE INNOVATION | 01 73 01 93 19  |  cyril.armange@finance-innovation.org

Organisateurs principaux et acteurs mobilisés

SR2C - Organisateurs principaux et acteurs mobilisés FINANCE INNOVATION

Lujiazui Financial City, notre partenaire et co-organisateur chinois

Le gouvernement chinois veut transformer la ville de Shanghai en futur centre  nternational de la finance et de l’innovation technologique, à l’instar de Hong Kong ou de Singapour d’aujourd’hui. Lujiazui Financial City est une structure concrète issue de cette ambition mise en place par la municipalité de Shanghai dans l’objectif de construire, avec une approche globale, un écosystème complet de services professionnels
dédiés à l’industrie de la finance émergeante comme fintech, gestion d’actifs, institutions financières internationales, etc. Concrètement, Lujiazui Financial City gère un parc spécialisé au service de l’industrie de la finance émergeante, composé de 3 bases (Liang You Base, Shanghai Center et T-HUB) couvrant les besoins des différents domaines et phases des activités de cet écosystème.

Consulter l’article au format PDF