Quelles seront nos relations d’affaires post Covid avec la Chine ? – A court terme

Pour les entreprises qui sont déjà en Chine 

Le fait que le transport aérien entre la France et la Chine est restreint jusqu’à la rentrée et que le voyage physique devient très compliqué, le télétravail entre les équipes de deux pays est déjà un choix incontournable en 2020. Les liaisons numériques et l’efficacité, la conformité et la sécurité des outils utilisés à cette fin sont un sujet d’attention fort.En Chine comme en France, certaines entreprises n’ont pas pu résister la crise et ont rencontré des difficultés même la faillite, par conséquent, un audit de votre chaîne de valeurs, notamment pour la partie des interactions avec les acteurs chinois (client, fournisseur, investisseur…) devient urgent. La réorganisation partielle ou totale de votre structure actuelle pourrait être envisagée.Le déplacement physique à longue distance devenant contraignant, cher et démodé pour certains, le développement des e-canaux (vente, marketing, communication, travail…) est dorénavant une tendance de fond, même si la rencontre physique est un besoin fondamental pour vos partenaires chinois.Les entreprises dans les secteurs les plus touchés (tourisme, automobile, organisation d’évènementiels…) doivent trouver rapidement un alternatif tout en exploitant au mieux leurs actifs tangibles et intangibles actuels (par exemple, diversification de l’offre basée plus au moins sur les même ressources) et changer éventuellement le modèle économique.

Pour les entreprises qui n’ont pas encore leurs activités avec la Chine

Puisque le moment de la crise est également le moment des opportunités, il est toujours intéressant de vérifier s’il y a des opportunités réelles post Covid sur le marché chinois pour vous : investir dans un positionnement stratégique mais avec un prix bas, détecter de nouveaux besoins de produits, de services et de technologies made in France…Vous pouvez également développer les affaires dans le sens inverse en important les produits, les services et les innovations chinois lesquels pourront vous offrir l’avantage concurrentiel en Europe, sans pour autant compromettre la compétitivité et l’autonomie stratégique françaises, comme business model inspirants dans ces différents secteurs : e-commerce, médecine intelligente, smart city…

Risques majeurs

Votre chaîne d’approvisionnement en Chine pourrait être paralysée, car les activités de certains de vos fournisseurs, clients et investisseurs sont fortement impactées, même condamnées à mort, par le Covid-19.

Malgré les plans gouvernementaux de soutien pour la reprise d’activité économique des entreprises en France, vous pourriez toute même manquer de financement notamment de fonds de roulement à cause de la chute du CA et de l’instabilité de l’investisseur.

Vos activités en lien avec le marché chinois pourraient être également impactées par les nouvelles règlementations et directives des gouvernements de deux côtés visant chacun à soutenir ses entreprises nationales, et plus largement impactées par les changements au niveau politique, économique et social des deux pays.