Les difficultés rencontrées par les investisseurs chinois en France (suite)

[:fr]

snas titre

Sophie Zhou Goulvestre, novembre 2016

 

Maintenant on parle de quelques difficultés rencontrées par un investisseur chinois en France, liées cette fois plutôt aux caractères particuliers des entreprises françaises :

 

1) Compréhension limitée du marché chinois : certaines PME françaises veulent profiter du marché chinois mais sans jamais aller sur place ou faire une étude de marché fiable, leur lecture de la Chine est basée sur les reportages et les articles des médias traditionnels français, assez généraliste et peu de substance pour leur secteur. Elles ne demandent pas non plus l’avis des spécialistes par un sentiment de suffisance ou par manque de moyens financiers, la conséquence est que ces entreprises finissent par former une vision erronée sur la situation réelle de l’investissement chinois et ratent ainsi leurs investisseurs pertinents;

 

2) Excès de fierté et de confiance : avoir la confiance sur la supériorité de ses produits et ses technologies, c’est très bien, mais delà à avoir une attitude arrogante dans les échanges avec son potentiel investisseur, en pensant que « le bon vin n’a pas besoin de brousse » ou que je suis le plus brillant de la planète, va créer des problèmes de communication. En fait, les investisseurs chinois sont aujourd’hui sollicités par nombreux projets de grande qualité venus du monde entier (je connais un investisseur dans le secteur de la Santé qui a reçu en 2015 centaines sollicitations de fonds : la plus part des projets soumis sont internationaux et ayant une technologie avancée ou innovante, son PDG était constamment en déplacement entre la Chine, les États-Unis, l’Europe et l’Israël), le taux élevé de sollicitation les rend ainsi exigeants et parfois difficiles. Si une entreprise française persiste sur son style de diva, elle dissuadera un bon investisseur chinois à poursuivre son projet;

 

3) Trop d’insistance sur le rigueur professionnel et le rationalisme : l’esprit cartésien à son extrême entraîne parfois le malentendu même la malaise de l’équipe chinoise : en raison de la différence environnementale et culturelle, ajoutant la manque d’expériences M&A internationales, les entreprises chinoises ont la tendance de croire plutôt leur intuition et leurs observations concrètes du terrain au lieu de se conformer aux méthodes abstraites et à la procédure, elles ne sont pas très alaises non plus avec le style de négociation occidentale, à savoir que l’on imagine, dès le début d’une collaboration, une série de situations difficiles et probables, signe rapidement par la suite les dispositions légales correspondantes pour se protéger de tout cela. Tout au long de la mise en place de son projet, un investisseur chinois adopte volontiers une façon de faire très différente de la notre, décrite si bien par un proverbe chinois « On traverse la rivière en tâtant les pierres » : pour un chinois, l’essentiel est d’être capable d’ajuster continuellement et rapidement ses actions en fonction de la réalité du moment;      

 

4) Refus du rendement à très court terme, souvent considéré comme l’un des objectifs importants par un investisseur chinois : certaines entreprises françaises espèrent renforcer le positionnement de leur marque et étendre leur marché vers la Chine grâce à un financement chinois, elles ne cherchent pas forcément les bénéfices immédiates, même se méfient de ceux qui veulent un rendement rapide par peur de faire venir des opportunistes qui entrent au capital seulement pour encaisser très vite le profit et partiront aussi tôt au détriment des intérêts à long terme de l’entreprise: ce décalage de pensée pointe en effet l’une des différences importantes entre les deux cultures d’affaires, et les nombreuses entreprises françaises ont encore du mal à apprécier le ROI rapidement voulu par leur potentiel actionnaire chinois; 

 

5) Méfiance de cadres supérieurs par rapport aux intentions de l’investisseur chinois : la Direction d’une entreprise française peut avoir la crainte qu’une fois l’investisseur chinois est devenu l’actionnaire majoritaire, il volera les technologies et chassera l’équipe dirigeante actuelle. Avec cette idée consciemment ou inconsciemment en tête, le patron exécutif peut parfois faire obstacle dans le processus de négociation avec la partie chinoise;

 

6) Communication et fonctionnement inadaptés : par exemple, lors d’une réunion avec les Chinois, un participant français tente habituellement à contrôler l’ensemble de la situation et se comporte assez offensif, il n’hésite pas à entrer dans un débat tac au tac et même émettre ouvertement l’avis négatif à propos d’une idée exprimée par la partie chinoise, tout cela peut embarrasser les participants chinois car dans leur culture, c’est primordial de faire en sorte que son interlocuteur ne perd pas la face devant un groupe, surtout si le grade du concerné est plus élevé. On a aussi évoqué précédemment que la façon de faire d’un chinois peut paraître sans logique et sans ordre aux yeux d’un français, réputé pour aimer à maitriser la situation, et le rend inconfortable.

 

Vous pouvez me contacter pour continuer notre échange si ce sujet est au coeur de vos préoccupations et vous souhaitez savoir plus sur ce thème.  

 [:zh]

snas titre

周琦,2016年11月

接下来谈谈法国目标公司会给中国投资者造成的几大困难:

1)对中国市场的不了解 :一些想去中国市场的法国中小型企业对国内相关行业没做过任何可靠的实地考察和市场分析,对中国的了解基本停留在法国主流媒体的报道和解读上(笼统又不具深层行业信息),加上觉得没必要或没预算去咨询有关专业人士,导致公司领导层对中方投资现状在判断上出现了偏差,错失了合适的投资人;

2)对自己的优势自恃过高:对公司产品和技术有自信当然很重要,但自我感觉过于良好,带着“好酒不怕巷子深”,“我是法国人,我是天才”的高傲心态与中国投资人进行对话那就会出现在沟通上的问题。事实上,现在到中国找投资的全球优秀项目很多(有家健康业的投资公司仅2015一年就收到了近百个值得深入了解的高技术项目融资请求,投资方老总不停地在中国美国欧洲和以色列之间来回穿梭),这种选择上的优势也使一些中国优质投资人变得很挑剔和强硬,若法方不放弃他们清高的谈判作风,本来可以合作的中方企业会放弃对其目标的跟进;

3)过度严谨的工作流程和理性态度会造成中方团队的不理解甚至不适应:由于商业环境和文化的区别加上中方对海外投资还缺乏接轨经验,不少国内投资人会更注重自己感性和实地的判断,并不在乎执行抽象的方法和走程序,也不喜欢把“恶”事都先理清的欧式谈判和法律条文。投资过程中,中企的基本态度就是“摸着石子过河”,根据现实状况进行不断快速的调整;

4)难以接受中方把追求短期回报做为明确的投资目标:有些法国公司希望通过融资实现品牌升级和国际化,并不奢望短线利润,甚至怀疑追求快速回报的投资人会在大捞一把后迅速退出,根本不顾及企业的长远利益:事实上这也是两种商业文化的对立之一,不少法国企业对中国式的短平快做法并不是很适应;

5)对中国投资方存有戒心:法方高层职业经理人害怕大股东接手后会把技术挪走接着把现有的领导班子一脚踢开。这样的想法会有意无意地作梗,导致法方在投资过程中制造不必要的麻烦和困难;

6)不习惯中国式的交流和做事方式 :比如在与中方开会时,法方习惯性地想对整个过程加以掌控,过于高调,并当众进行针锋相对的辩论甚至否定,造成不给中方面子的尴尬。之前也提到,中国投资方看似既无逻辑又无秩序的操作方式,会使在个性上特别不喜欢失控的法国人感到不安。

如果以上讨论的内容正是您所关切的话题,您也希望了解更多在法投资的信息,请联系我继续交流。

[:]